VITRA, USM Haller, THONET – achetez en ligne chez einrichten-design.de

Vos avantages: Seulement des originaux  28 jours de retour  service de contact personnel  Port gratuit á partir de 40€  3% sur paiement d’avance  Payer par carte bleue comfortably

Eero Saarinen

Par ordre croissant

14 article(s)

Par ordre croissant

14 article(s)

Eero Saarinen, qui allait devenir architecte et créateur, est né an 1910 à Kirkkonummi. Fils du fameux architecte Eliel Saarinen et de la femme sculpteur Loja Saarinen le talent pour la décoration intérieure lui a été donné à la naissance. Bien qu’il eût beaucoup de succès dans son propre pays la famille décide en 1923 d’émigrer aux États-Unis. La raison en était un concours international d’architecture pour la Chicago Tribuno Tower qu’Eliel avait remporté en amont. 

C’est là, où Eero Saarinen suit les traces paternelles : après avoir terminé ses études de sculpture à l’Académie de la Grande Chaumière à Paris, il continue avec des études d’architecture à la Yale School of Art and Architecture.

Artiste avec corps et âme

Suite à ses études, il joigne le bureau d’architecture de son père et devient son partenaire en 1941. En 1950 il devient indépendant en montant son propre bureau d’architecture.  Parmi les projets d’architecture les plus importants d’Eero Saarinen il faut signaler le Centre Technique de l’usine General Motors à Warren, Michigan, le Dulles International Airport à Washington D.C (1958-62), la patinoire David S. Ingalls à l’Université de Yale (1953-59), la Terminal TWA à l’Aéroport International de New York JFK et le bâtiment CBS à New York (1963-66) .

Toutes les œuvres architecturales d’Eero Saarinen ont en commun qu’elles se caractérisent par ses lignes et arcs dynamiques  - il exigeait un design organique aussi bien dans l’architecture comme dans le design intérieur.  

Une amitié extraordinaire de créateurs

À part de son travail dans le bureau d’architecture, Eero Saarinen était également professeur à la Cranbrook Educational Community, une école d’arts appliquées, que son père avait désigné architecturalement. La Cranbrook Educational Community allait devenir le moteur central de sa vie, car il y forme une amitié avec le créateur Charles Eames, qui deviendra également célèbre plus tard.

Eero Saarinen et Charles Eames se complètent de manière parfaite, il n’est donc pas étonnant que les deux participent au concours MoMa « Organic Design in Home Furnishing ».  Ambition, créativité et inventivité unissent les deux jeunes créateurs, et c’est ainsi qu’ils remportent le concours avec leurs créations de chaises qui  attire l’attention à cause de leur coques d’assise formées organiquement. 

Une création organique du design intérieur primée 

Créer des meubles d’assise formés organiquement qui s’adaptent parfaitement aux formes du corps humain – à partir de ce moment c’était le crédo du créateur américain d’origine finlandais.  

Tulip Chair

Son œuvre la plus connue est la Tulip Chair en forme de tulipe. En regardant cette création on constate le rapport d’Eero Saarinen avec la sculpture : il n’était pas un constructeur rationnel,  au contraire, il modelait ses créations comme des sculptures, correspondant à l’artisanat qu’il avait appris. La coque d’assise élégante de la TulipChair est en plastique renforcé avec des fibres de verre et pose sur un piètement en aluminium – une œuvre exceptionnelle  au moment de l’année de sa création en 1956.  Avec ce projet Eero Saarinen voulait donner du calme à une pièce – le dédale de pieds de chaise et de table dans la typique décoration intérieure faisait horreur au créateur. Pour cette raison il crée  la table assortie à la TulipChair, qui fera partie de la « Pedestal Collection » ayant un seul pied.   

Eero Saarinen et Knoll International – les deux noms sont reliés inséparablement aujourd’hui. Cette alliance est basée sur une amitié de jeunesse entre Eero Saarinen et Florence Shust, une étudiante d’architecture de son père Eliel Saarinen. Quand celle-ci se marie plus tard avec l’architecte allemand Hans Knoll et monte avec lui l’entreprise Knoll Associates (actuellement Knoll International), Eero Saarinen devient un de leurs créateurs les plus importants. 

Womb Chair

C’est à Florence Shut qu’on doit l’existence du „WombChair“, car elle demande à Eero Saarinen la création d’un grand fauteuil confortable qui devra rendre acceptable de s’y détendre en se prélassant. Le WombChair fabriqué en 1946 captait exactement l’air du temps et jusqu’aujourd’hui il compte parmi les œuvres les plus connues d ’Eero Saarinen. L’intention du designer était la création d’un fauteuil moderne qui n’offre pas seulement un confort d’assise sinon également une apparence moderne.   

Les créations d’Eero Saarinen sont considérées jusqu’à ce jour de véritables icônes du design étant des jalons importants du progrès dans le domaine du design organique. Knoll International tient en honneur l’héritage d’Eero Saarinen jusqu’à présent vendant le TulipChair, WombChair & Co aux amateurs du design dans le monde entier.   

D’autres informations sur Eero Saarinen vous trouvez ici: www.eerosaarinen.net